Mageia aux Journées Linux de Chemnitz 2015

CLT2015Les samedi 21 et dimanche 22 mars, Mageia sera présente aux Journées Linux de Chemnitz 2015 (Chemnitzer Linux Tage, CLT 2015) en Allemagne.

Fidèles de longue date à l’événement, nous sommes heureux de participer à nouveau à l’un des plus grands rassemblements de la communauté du logiciel libre en Allemagne après une année d’absence. Vous aurez sur place la possibilité d’avoir un aperçu de notre prochaine version Mageia 5 et de venir discuter de tous les aspects du projet Mageia.

Le vaste programme propose de nombreuses conférences ainsi que de nombreux ateliers pour les petits et les grands, et beaucoup d’autres projets présenteront leurs travaux. Vous trouverez le programme sur le site officiel.

Alors si vous vivez dans la région de Chemnitz, nous espérons vous voir aux CLT 2015 !

Et n’oubliez pas, nous serons aussi présents à Lyon les 28 et 29 mars pour les JDLL !

Mageia aux Journées Du Logiciel Libre à Lyon (JDLL)

jdllLes samedi 28 et dimanche 29 mars, l’Association Lyonnaise pour le Développement de l’Informatique Libre (ALDIL) organise les Journées Du Logiciel Libre (JDLL).

Des utilisateurs et contributeurs de Mageia y tiendront un stand, comme chaque année depuis le lancement de la distribution. C’est une excellente occasion pour se rencontrer, et vous y trouverez également des goodies de votre distribution favorite (tee-shirts, stickers). Si vous êtes près de Lyon ou de passage, n’hésitez pas à venir nous rejoindre !

Seront également proposés des conférences et des ateliers, dont vous trouverez le programme – ainsi que les informations pratiques – sur le site des JDLL : http://www.jdll.org

L’événement est entièrement gratuit et ouvert à tout public.

À très bientôt !

Et pour les autres : tenez-vous prêts pour tester la RC dès qu’elle sera disponible, c’est le moment de mettre les bouchées doubles pour une Mageia 5 de grande qualité !

Coup du sort ou cadeau de la Saint Valentin : Mageia 5 bêta 3 est là !

uselessLa date de publication est à cheval entre un vendredi 13 et la Saint Valentin, mais qu’à cela ne tienne : Mageia 5 bêta 3 est prête pour vos tests. Vous trouverez plus de détails sur cette version dans les notes de publication.

La route a été longue et semée d’embûches, mais la communauté Mageia est tout simplement géniale et les images ISO sont enfin disponibles.

Après une looooongue réunion dédié à la révision de tous les bugs critiques, beaucoup de correctifs ont été apportés nous permettant alors de finaliser cette bêta 3.

EFI est maintenant supporté correctement par tous les ISO en 64-bits, mais nous avons encore besoin de vos retours d’expériences.

C’est maintenant la dernière ligne droite. Nous avons plus que jamais besoin de votre aide. Nous vous demandons donc de signaler les problèmes rencontrés sur nos forums, listes de discussion ou de préférence dans notre Bugzilla. Enfin, n’oubliez pas de consulter les errata.

(Illustration en provenance de xkcd)

FOSDEM 2015, c’était avec grand plaisir

C’était il y a deux semaines maintenant mais nous sommes encore baignés du grand moment qu’a été le FOSDEM.

Nous avons été vraiment heureux d’être présents là-bas (une nouvelle fois) et d’avoir l’opportunité de nous rencontrer, de rencontrer les visiteurs curieux à notre stand, de rencontrer les spécialistes des autres projets, d’assister à des conférences sur une quantité de sujets liés aux logiciels libres, de tenir notre assemblée générale, de travailler ensemble sur les bogues et d’autres améliorations, et de partager le dîner Mageia tous ensemble.

Hé, j’aurais déjà tout dit ? ;-)

Je suis sûre que vous voulez en savoir plus. Qui était là ? Consultez notre page du wiki.

D’autres auraient bien voulu y être, mais empêchés par des circonstances soudaines et imprévues.
Bien d’autres encore, plus nombreux, auraient aimé y être si ce n’avait été l’éloignement et la trop grande charge de travail, ces choses urgentes à faire, ou bien c’est le coût qui était trop élevé.

Nous espérons qu’un jour (pour un autre FOSDEM) vous tous pourrez y venir !

C’était vraiment chouette de rencontrer des contributeurs que nous n’avions encore jamais vu, et de profiter de leur magnifique allant.
C’était tout aussi chouette de rencontrer à nouveau les contributeurs que nous connaissions déjà, et de profiter de leur splendide esprit participatif.
Et c’était épatant de rencontrer les utilisateurs de Mageia et des gens qui voulaient en savoir plus sur Mageia.

Colin et tmb ont passé la plupart de leur temps à assister à des conférences sur les composants clés de Mageia, captant au passage divers projets ou les personnes s’en occupant en amont. Entre deux ils ont pu travailler en arrière de notre stand (tmb réussissant à pousser de nouveaux mises à jour du noyau dans les dépôt tests de Mageia 4) et en répondant à nos questions (pour ceux qui ne le savent pas : ils sont administrateurs système et maintiennent d’importants paquetages, ils ont ainsi eu plus que leur compte de questions et demandes).

Ceux qui ont aidé à tenir le stand ont fait un vrai bon boulot en l’organisant et en fournissant des informations, des CD et des stickers aux visiteurs et en vendant des T-shirts Mageia à ceux qui le souhaitaient. Samedi a été un jour particulièrement chargé sur le stand. C’était agréable de constater que les visiteurs qui n’avaient jamais entendu parler de Mageia se raréfient.

Ennael a miraculeusement pu tenir l’assemblée générale dans le créneau d’une heure qui nous était alloué, menant les discussions à la fois de façon particulièrement constructive, et cependant détendue, en dépit du fait que nous aurions aimé disposer de plus de temps. Un lieu vers un résumé de l’AG sera ajouté plus tard.

Avant et après l’AG, en outre, beaucoup parmi nous ont passé du temps à travailler et à améliorer Mageia, depuis l’amélioration d’un script bancal ou encore la recherche d’une solution pour contrer le greylisting d’un contributeur, jusqu’à un travail de fond sur AdminPanel (le portage des nos outils drakxtools utilisant libyui), et bien d’autres choses.

Bien sûr il y eu le temps des repas partagés (et du dîner Mageia !), des moments pour apprécier les bières belges et même pour de longues marches pour ceux qui les affectionnent. En gros : nous avons passé du très bon temps ensemble, et nous avons usé et abusé de ces moments.

Nous espérons vous rencontrer aussi l’année prochaine !

Le FOSDEM arrive !

Et Mageia y sera !

Le FOSDEM 2015 se déroulera ce week-end (du 31 Janvier au 01 Février), et nous avons prévu d’y être ! Et vous ?

Comme les quatre années précédentes (ici, ici, ici et ), nous aurons un stand dans le bâtiment K au premier étage avec des T-shirts, des dépliants, des CD et des autocollants ! Ainsi que des contributeurs avec qui discuter ! Ne vous êtes-vous jamais demandé à quoi ressemblaient les personnes qui s’investissent autant dans votre distribution préférée ? N’imaginez plus ! Il suffit de venir nous rencontrer ! Nous ne mordons pas, promis.

Nous ferons une démonstration de Mageia 5 Bêta 2, vous aurez alors un aperçu de ce qui est prévu pour la nouvelle mouture de mars prochain.
Notre Assemblée générale annuelle s’y déroulera aussi, et ce sera une occasion supplémentaire de voir comment fonctionne Mageia et de discuter avec nous.
Et surtout, il y aura notre traditionnel repas Mageia ! Si vous voulez venir, inscrivez-vous en ajoutant votre nom sur le Wiki.

Nous espérons vous y rencontrer !

Mageia 5 bêta 2 est sortie, mais elle aura été coriace !

Après plusieurs reports la bêta 2 de Mageia 5 est enfin sortie ! Vous trouverez plus d’informations ici.

Toutefois, il semblerait qu’il faille à nouveau repousser la sortie finale de Mageia 5.

En raison de diverses difficultés avec le support de l’UEFI et Grub 2 entre autres, nous avons besoin d’un peu plus de temps. Seuls quelques membres de l’équipe Assurance Qualité ont des machines équipées d’UEFI, alors si vous êtes dans ce cas merci de tester la bêta 2 et de nous faire un retour d’expérience.

Nos équipes QA, packaging et ISO travaillent d’arrache-pied pour proposer une version stable et sécurisé, mais elles ont encore besoin de travailler sur quelques petits pépins.

Par conséquent, nous prévoyons encore une version bêta avant la version admissible (RC). Voici donc les nouvelles dates de sortie prévisionnelles :

  • Bêta 3 – 3 février
  • RC – 24 février
  • Version finale – 10 mars

Nous sommes désolés pour la gêne occasionnée et vous remercions de votre patience et votre compréhension. Dans le cas où vous vous demanderiez s’il y a quoi que ce soit que vous puissiez faire pour aider, n’hésitez pas à contacter nos équipes !

Nous avons besoin d’autant de personnes que possible pour essayer cette bêta dans le but d’identifier tous les problèmes restant. Nous vous demandons donc de signaler les problèmes rencontrés sur nos forums, listes de discussion ou de préférence dans Bugzilla. Enfin, n’oubliez pas de consulter les errata.

Repos de Noël pour les braves

Source : xkcd.com

Nous avions planifié la sortie de Mageia 5 bêta 2 autour du 16 décembre. Il nous reste encore bien du travail pour terminer proprement la bêta 2 qui devrait nous conduire à la sortie finale.

Publier des ISO de développement est une bonne façon pour tester toutes les fonctionnalités de l’installeur avec la plus grande étendue possible de cas d’utilisation et de variété de matériel. Nous rencontrons encore des problèmes avec l’intégration de l’EFI et il reste des bogues coriaces dans l’installeur. C’est pourquoi, de façon à nous donner encore du temps pour les régler, et aussi de profiter malgré tout de cette période de Noël avec famille et amis, il a été décidé de repousser la sortie de la bêta 2 jusqu’au 6 janvier 2015, date initiale de la version admissible (RC), et de repousser la sortie finale de Mageia 5.

Nous vous communiquerons la date de sortie de l’édition finale dès la sortie de la bêta 2 de façon à avoir une estimation correcte du travail restant.

Nous vous souhaitons à tous un joyeux Noël et une bonne année 2015 et nous espérons vous voir sur le pont , prêts à tester la bêta 2 dès sa sortie !

C’est Noël au pays du logiciel libre !

Logo de GComprisOu encore Hanoucca, ou Kwanzaa ou le solstice, ou… entendons nous, quoi que vous fêtiez, c’est maintenant !

Et dans un état d’esprit de chaleur, de lumière et de présents, Mageia instaure (ce que nous espérons deviendra) une tradition annuelle où nous offrons notre obole à un projet de la communauté du logiciel libre. « Qu’est ce que c’est ? » vous demandez-vous probablement, ou même « Mais j’ai donné à Mageia, pas à un petit projet dont je n’ai même jamais entendu parler ! » et ce sont bien sûr, d’excellentes questions.

Voilà, Mageia est une distribution Linux entière communautaire. Tout le monde ici est bénévole et réalise son travail parce qu’il ou elle le peut et veut contribuer. L’argent collecté au travers des donations sert à payer le fonctionnement des serveurs, l’entretien et les évolutions du matériel, l’organisation des stands et la distribution de marchandise lors des salons (et une fois, faire venir quelqu’un par avion alors que tout était cassé).

Mais la communauté Mageia fait partie d’une communauté plus importante, la communauté du logiciel libre. Grâce à vous (oui, vous personnellement !) nous avons grandi jusqu’à devenir l’un des grands noms parmi les distributions Linux. À nos débuts, nous étions tout petits, mais nous avons grandi très rapidement. Maintenant nous sommes en situation de pouvoir aider les plus petits. Nous utiliserons ce cadeau pour aider un projet dont nous nous sentons proches, aussi ce sera toujours un projet que nous fournissons dans nos dépôts.

Ce cadeau est (toutes proportions gardées) assez modeste, mais c’est l’intention qui compte. Nous voudrions donc saisir cette opportunité pour mettre en valeur un projet de logiciel libre, modeste mais très utile.
Presque toutes les applications que nous utilisons dans le système Mageia sont développées par d’autres projets open source. Certains d’entre eux sont importants et raisonnablement bien financés, tels que KDE, Gnome et Mozilla, mais il y en a beaucoup d’autres qui dépendent de l’aide de très petits groupes de personnes dévouées. GCompris est l’un de ces projets, et il vient de s’engager dans une levée de fonds visant à moderniser les graphismes de son application.

Nous avons donc décidé que cette année nous ferons un don de 250 € à GCompris. Le choix de cette année s’est basé sur un fait simple : en tant que distribution, nous travaillons dur pour rendre Linux confortable pour un maximum d’utilisateurs. Beaucoup d’enfants ont une première approche de Linux via GCompris (dont le nom veut dire « J’ai compris », vous l’aurez compris).

GCompris est une suite de logiciels d’activités éducatives pour les enfants de 2 à 10 ans. En contribuant à initier les enfants à Linux, cela aide l’ensemble du monde Linux à croître. Bien sûr, notre don n’est qu’une petite partie de ce que GCompris essaie de récolter, si vous avez un peu d’argent que vous souhaitez remettre pour une bonne cause et que vous cherchez quelle cause soutenir, nous pensons que GCompris en est une.

Cette fois-ci nous avons sélectionné GCompris nous-même, mais l’année prochaine, vous pourrez vous exprimer. Vers la fin 2015 (nous ne sommes pas encore sûrs de la date) nous vous demanderons votre avis sur ce qui pourrait-être une bonne cause à parrainer. Si vous avez une idée sur le sujet, notez-la bien, et faites-nous en part le moment venu.

Passez de très bonnes fêtes de fin d’année !

L’équipe Mageia

Ils font Mageia : David Walser

Luigi (© Nintendo)Comment devons nous t’appeler ? Luigi ou David et pourquoi utiliser Luigi ?

David. Luigi est mon personnage favori de jeu vidéo depuis mon enfance. Quand j’ai commencé à utiliser internet au milieu des années 90, une de mes premières destinations fut nintendo.com. J’y ai créé mon premier compte en ligne, à l’origine Davidwalser, que j’ai vite trouvé inadapté à ce que l’on attend d’un pseudo en ligne, alors je l’ai changé pour Luigiwalser. J’ai créé quelques mois plus tard mon premier compte e-mail, toujours valable : luigiwalser@yahoo.com.

J’ai aussi découvert IRC lors de mes débuts sur internet, sans beaucoup l’utiliser, mais j’ai appris qu’on ne souhaite pas en général utiliser son vrai nom sur IRC. C’était surtout vrai avec l’IRC générique, comme DALnet que j’utilisais alors occasionnellement. Cela ne s’applique évidemment pas à Freenode. Bref, j’ai créé à l’époque, le pseudo IRC Luigi12 (12 étant mon nombre favori), et je l’ai toujours utilisé sur IRC depuis. Les gens de Mageia m’appellent quelque fois Luigi, principalement à cause de mon pseudo sur IRC. Un des type qui fait de la course de fond avec moi m’appelle aussi Luigi en raison de mon adresse e-mail. Cela ne me gêne pas, mais je préfère qu’on m’appelle David, car c’est mon vrai nom :o)

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je suis généralement peu bavard, mais il en faut certainement un peu plus pour me présenter. J’utilise Linux depuis 15 ans et demi, et Mandrake/Mandriva/Mageia depuis 15 ans. Je contribue dans une certaine mesure depuis l’été 2001. J’en ai fait beaucoup les premières années, pas trop les sept suivantes, et pas mal depuis que j’ai rejoint Mageia à la fin de 2011.

J’ai 33 ans, je suis un ancien enseignant de math et d’informatique au lycée, toujours impliqué dans le club d’athlétisme du lycée, et maintenant j’enseigne les fondamentaux de Linux/Unix aux adultes. Je suis un coureur de fond et j’aime regarder le football américain et écouter de la musique.

Ainsi tu es notre Cerbère pour les mises à jour de sécurité depuis un bout de temps maintenant. Pourquoi as-tu choisi de contribuer au niveau de la sécurité ? Cette partie est souvent jugée plutot ennuyante par rapport au travail sur les nouvelles fonctionnalités.

La sécurité m’a toujours paru importante. C’est quelque chose que j’ai toujours pris au sérieux dans la configuration des systèmes Linux pour moi-même et ma famille dans les premières années, ainsi que pour les systèmes Linux et Solaris que j’administrais pour ma faculté universitaire en 2002. En fait, ma toute première contribution pour Mandrake à été un patch sur un script dans leur paquetage CUPS, dont l’utilité était de générer automatiquement cupsd.conf, pour l’empêcher d’écouter sur une interface réseau connectée à votre WAN, c’est à dire un renforcement de la sécurité :o)

Je suis tombé dans mon rôle actuel chez Mageia complètement par accident. J’avais passé le portable de ma soeur de Mandriva 2010.2 à Mageia 1, et j’avais remarqué qu’un paquetage Mandriva était resté sur le système car il faisait référence à une édition plus récente que le paquetage Mageia. La raison en était que Mandriva avait fait une mise à jour de sécurité du paquetage, mais quand il fut importé dans Mageia, la version initiale de Mandriva 2010.2 fut importée au lieu de la version de la mise à jour. Je m’inquiétais de savoir si d’autres mises à jour de sécurité auraient pu être oubliées, et commençais une investigation. J’ai commencé par ouvrir des rapports de bug pour les mises à jour de sécurité manquantes puis j’ai aidé l’équipe Assurance Qualité (QA) à tester les mises à jour empaquetées, afin que les mises à jour soient publiées plus rapidement.

Je me suis aussi proposé comme empaqueteur car il y avait quelques paquetages que je souhaitais importer. Une fois obtenus les droits d’empaqueteur, on m’a demandé d’aider à empaqueter quelques mises à jour de sécurité. Avec le temps, cela m’a conduit vers mon rôle actuel, de suivre les problèmes de sécurité et d’empaqueter des mises à jour. J’ai la chance de pouvoir faire quelques travaux d’administrateur système à mon travail car nous sommes une petite équipe et encadrons moins de 50 étudiants à la fois, aussi, j’utilise Mageia sur plusieurs de nos serveurs ainsi que sur mon PC de bureau, je peux donc passer un peu de temps de travail sur les affaires concernant Mageia.

Peux-tu nous expliquer en quoi consiste ton travail dans l’équipe sécurité ?

Gérer les mises à jour de sécurité pour la distribution. J’utilise toutes sortes de sources d’information possibles pour rester informé au sujet des problèmes de sécurité qui affectent notre distribution, rédige des rapports de bugs les concernant, et essaye de m’assurer que les mises à jour soient empaquetées. Si je réalise une bonne part de l’empaquetage moi-même, j’essaie aussi d’inciter d’autres empaqueteurs à me venir en aide, et je travaille avec l’équipe Assurance Qualité pour les aider à tester et publier les mises à jour.

Mageia 3 est donc maintenant en fin de vie. Qu’est-ce que cela signifie exactement ? Quel conseil donneriez vous aux utilisateurs de Mageia 3 ?

La fin de vie signifie que Mageia ne publiera plus de mises à jour pour Mageia 3. Tout nouveau problème de sécurité ou bug qui seront découverts ne seront pas réparés. Les utilisateurs de Mageia 3 devraient passer à Mageia 4 dès que possible. La plupart des distributions Linux sont maintenues pendant une durée déterminée après leur publication. Les publications de Mageia sont maintenues pendant 18 mois.

Au-delà de ce temps, il devient difficile pour de nombreux paquetages d’obtenir des réparations pour les problèmes de sécurité. Comme une communauté fonctionne principalement avec un petit nombre de bénévoles, nos ressources pour fournir un support sont aussi plutôt limitées.

Cette dernière question est pour toi :) Que dirais-tu pour recruter de nouveaux contributeurs pour aider l’équipe Sécurité (hormis promettre café et bière) ?

Je suppose qu’il est préférable que le café et la bière n’aient pas été offerts au début, vu que je n’en bois aucun des deux (ni rien de gazéifié, caféiné ou alcoolisé :o) ). Quiconque utilise Mageia devrait comprendre que les mises à jour qui semblent apparaître périodiquement par magie ne viennent en fait pas par magie. C’est beaucoup de travail fourni par un petit groupe de personnes.

Quiconque se sentant concerné par la sécurité des logiciels que nous fournissons et qui a la possibilité de contribuer à cet effort peut contribuer à ce que Mageia continue à bénéficier d’un bon niveau de sécurité. Ce n’est pas le travail le plus excitant, mais il est très important et concerne tous les utilisateurs, il peut donc être gratifiant en le considérant sous cet aspect. Contribuer à cet effort est un bon moyen d’avoir un impact positif sur la contribution, et il donne l’opportunité de se familiariser avec une grande partie de notre panel de paquetages.

L’équipe sécurité agit aussi comme une sorte de passerelle entre les équipes d’empaquetage et d’assurance qualité, et il est agréable d’être en relation avec ces fameux groupes de personnes.

Vous pouvez me joindre sur IRC ou par e-mail.

Disons au revoir à Mageia 3

Ce fut un sacré parcours, mais toutes les bonnes choses ont une fin. Ou du moins, elles évoluent vers quelque chose de meilleur.

Depuis que Mageia 3 a été publiée en mai 2013, nos équipes de packaging et de sécurité ont fourni des centaines de mises à jour (plus précisément 1136 paquets sources dans le dépôt Core, ce qui représente près de 9000 paquets binaires), toutes testées et validées par notre équipe Assurance Qualité.

Comme nous l’avons annoncé plus tôt sur le blog, Mageia 3 a désormais atteint la fin de sa durée de vie. Cela signifie que nous ne fournirons plus aucune mise à jour de sécurité ou de correction de bugs pour Mageia 3.

Afin de préserver la sécurité de votre système ainsi que son bon fonctionnement, nous vous conseillons de mettre à niveau votre Mageia 3 vers Mageia 4 aussi vite que possibe.

Dans le cas où vous hésiteriez encore à effectuer la mise à niveau, Mageia 5 devrait arriver rapidement (la version finale est prévue pour fin janvier 2015). Mageia 5 sera alors notre meilleure publication, et sa mise à niveau n’est prévue qu’à partir de Mageia 4, donc mettre à niveau maintenant implique que vous serez prêts à la sortie de Mageia 5.

Allez consulter la page wiki et mettez votre système à niveau dès à présent.