FOSDEM 2016, Mageia était présent

Le Fosdem 2016 s’est tenu cette année à Bruxelles les 30 et 31 Janvier. Nous avons également eu notre Assemblée Générale annuelle qui fût une bonne occasion pour sortir et se retrouver autour d’un bon dîner et de bonnes bières. C’est toujours un bon moyen pour mettre un visage sur les nouveaux contributeurs et de renouer des liens avec de vieilles connaissances.

Les organisateurs du Fosdem ont décidé cette année de réduire la taille des stands afin d’accueillir plus de projets. Nous sommes très heureux de voir que la communauté de l’OpenSource continue de s’agrandir. Mais, revers de médaille, notre stand n’était pas suffisamment grand pour accueillir les nombreux Mageians présents qui malheureusement n’ont pas pu assister aux entretiens ou participer aux échanges avec des projets que nous intégrons, nous avions plus l’air d’individus intéressés que d’un groupe de contributeurs de Mageia. Toutefois, l’Assemblée Générale et le dîner nous ont remis du baume au cœur et a recréé une bonne cohésion de groupe. C’était très agréable de revoir autant de contributeurs et d’en rencontrer de nouveaux comme Akien ou hviane. Bien sûr, nous avions tous une petite pensée pour tous ceux qui n’ont pas pu venir.

Le stand a eu beaucoup de popularité et de nombreux visiteurs sont repartis avec des flyers et/ou avec des goodies au logo de Mageia. Comme d’habitude il y avait des stickers mais aussi de nouveaux stylos avec notre logo ainsi que de nombreux t-shirt disponibles dans des tailles variées. Le flyers était en Anglais, Français et Allemand. Nous avions aussi de mignonnes petites clés USB en bois avec une image Live de Mageia 5 dessus.

jdll

Comme chaque année il y avait de nombreuses conférences qui valaient le détour. Évidemment, beaucoup parmi nous attendaient l’intervention de Bruno Cornec, un contributeur de Mageia qui a donné une petite conférence sur la construction de paquet des distributions avec Docker.
Pour tous ceux qui avaient besoin de s’évader du tumulte, une salle de développeurs était disponible avec plein de prises pour se brancher et créer un espace agréable pour aider tous ceux qui le souhaitaient à installer Mageia. Pendant le Fosdem, « Hacker Public Radio » a interviewé Chris Denice – contributeur de Mageia connu sous le pseudo eatdirt que vous pouvez ré-écouter ici.

Lors de l’Assemblée Générale nous avons pu passer en revue les différents avis des équipes même si chaque représentant n’a pu être présent. Cependant, chose importante, après avoir fait un tour de l’équipe des administrateurs système il a été décidé de faire une réunion entre Sysadmin dans la foulée. Cette réunion a engendré une grande amélioration : un stagiaire a été accepté parmi les Sysadmin et celui-ci a pu prendre ses marques juste après le Fosdem – c’est pourquoi nous vous présentons danf, Dan Fandrich un sysadmin expérimenté qui package déjà pour Mageia et qui n’a donc besoin que de se familiariser avec nos Sysadmin actuels et les infrastructure déjà en place. Par ailleurs, petite évolution aussi du côté des infrastructures, nous allons passer de « Soit les Sysadmin peuvent accéder à tout ou pas du tout » à « certains vont pouvoir tout gérer et, par exemple, d’autres n’accéderont qu’au forum, Bugzilla, wiki voir à une ou plusieurs structures de Mageia ». Ce qui a déjà conduit LpSolit (Frédéric Buclin, un utilisateur de Mageia qui travaille en amont sur Bugzilla qui nous a déjà bien aidé grâce a ses bons conseils et la maintenance qu’il a apportée directement à notre Bugzilla depuis le début) à apporter directement sur notre Git les améliorations nécessaires pour mettre à niveau Bugzilla.

En plus de tout cela, une annonce a été faite sur le développement d’ARM lors de l’Assemblée Générale. On se rapproche de la finalisation du support ARM, nous avons déjà mis en place les nœuds de construction avec Scaleway qui peut augmenter en fonction des besoins. Nous espérons que ce sera bientôt utilisable ! Nous avons aussi discuté des nouvelles personnes qui viennent d’arriver et qui doivent être bien reçues en leur présentant nos méthodes et et canaux de discussions (via IRC/listes de diffusion). Les réunions hebdomadaires ne sont pas évidentes à maintenir en particulier quand les choses semblent au point mort, même si les discussions avec les personnes présentes sont parfois suffisantes (avoir plus de monde serait mieux, ne serait-ce que pour suivre les rapports du « meetbot » qui restent disponibles). Quand au manque de contributeurs pour le triage de bogues, ovitters a suggéré de faire en sorte que les contributeurs qui participent via Bugzilla gagnent des points, comme dans un jeu. Cette proposition a déjà eu des retours positifs quand on voit comment cela s’est passé pour Gnome.

Mageia aux JDLL 2016 à Lyon les 2 et 3 avril

jdll

Comme chaque année, l’ALDIL organise les Journées du Logiciel Libre à Lyon.

C’est le rendez-vous annuel des libristes de la région et l’occasion de rencontrer des contributeurs à divers projets, des utilisateurs de logiciels libres, ainsi que des futurs utilisateurs de logiciels libres.

Nous serons présents une fois de plus, samedi comme dimanche, sur un stand tenu par Kévin (alias kevlarcade) et Samuel (alias stormi).

Vous êtes donc les bienvenus : pour discuter avec nous, pour obtenir des goodies ou acheter des T-shirts Mageia, pour les conférences et les ateliers. Nous vous autorisons même à aller voir les autres stands que le nôtre ! En fait, on vous y encourage parce qu’on va tous dans la même direction.

Ces événements sont aussi une bonne occasion de franchir le pas et de venir discuter de vive-voix de votre éventuelle contribution future à Mageia, quelle qu’elle soit. Et on saura vous aider à choisir si vous hésitez sur le type de contribution que vous seriez capables de fournir, alors n’hésitez pas !

Mageia 6 dev1 est enfin là !

Après les délais successifs causés par la mise à niveau de composants importants système de base, ainsi que l’intégration de l’environnement de bureau Plasma 5 en remplacement de KDE 4, nous sommes particulièrement heureux de vous servir ce premier millésime : Mageia 6 dev1 est prête à subir vos essais !

Vous constaterez que, dans un premier temps, seules les images ISO proposant l’installeur classique (les DVD i586 et x86_64) sont publiées. Les images ISO Live ne sont pour le moment pas prêtes pour une publication officielle. Nous continuons de travailler sur les bugs critiques qui affectent les images Live, et les publieront si elles sont prêtes dans les semaines qui viennent. Dans le cas contraire, elles seront mises à disposition pour la version dev2.

Le temps supplémentaire que nous nous sommes donné nous a permis d’intégrer les versions les plus récentes de Plasma 5 (KDE), GNOME et de mettre à jour une bonne partie des composants dans leur ensemble permettant le support des nouveaux chipsets et autres matériels récents grâce au nouveau noyau.

Mageia 6 dev1 est livrée avec :

  • Kernel 4.4.5
  • Glibc 2.22
  • Plasma 5.5.95
  • Gnome 3.19.2
  • Mate 1.13.0
  • Cinnamon 2.8.6
  • Libreoffice 5.1.1.3
  • Firefox 45
  • Chromium 49
  • Ainsi qu’une mise à niveau de l’ensemble des composants du système.

Notez également que ces images ISO reflètent l’état de Cauldron d’il y a une dizaine de jours. Entre temps, Plasma 5.6.0 et GNOME 3.20.0 ont été publiés et packagés pour Cauldron, et sont donc disponibles comme mises à jour après l’installation de Mageia 6 dev1.

Si vous souhaitez essayer ces images ISO, vous pouvez les télécharger depuis le site mageia.org ou depuis votre miroir préféré. Veuillez garder à l’esprit que ces isos proposent une version de développement à un stade précoce, avec tous les bugs que cela peut impliquer ; nous apprécierons grandement tous vos retours. Vos rapports de bugs peuvent être faits via le Bugzilla de Mageia. Comme d’habitude, ces images ont été testées au préalable par l’équipe QA qui s’assure que la version proposée est utilisable au mieux. Nous vous rappelons que si vous souhaitez aider au développement de Mageia vous pouvez le faire en nous faisant parvenir vos retours sur cette image mais aussi qu’il vous est possible de contribuer autrement (par exemple en participant aux tests de l’équipe QA) et de la façon qui vous convient le mieux. Nous avons toujours besoin de nouveaux contributeurs et vous acceuillons à bras ouverts.

Vous serez également heureux d’apprendre que le portage pour les architecture ARM est en bonne voie, et une annonce sera faite sur le sujet très prochainement. De plus, nous avons fait appel à un graphiste pour rafraîchir l’aspect des outils Mageia. Le travail continue sur les autres fonctionnalités de Mageia 6 telles que le support de DNF ou le déploiement de mirrorbrain. Pour terminer, nous travaillons à la mise à disposition de goodies Mageia à commander, plus d’informations à ce sujet dès que nous aurons du concret !

Les fonctionnalités proposées pour Mageia 6 et le travail qui en ressort sont visibles ici. Si vous souhaitez contribuer à ces développements, n’hésitez pas à rejoindre la liste de diffusion des développeurs.

Chemnitzer Linux Tage 2016

CLT2016Comme chaque année en mars, le salon allemand Chemnitzer Linux Tage (Journées Linux de Chemnitz) aura lieu le week-end prochain (les 19 et 20 mars). Et comme presque chaque année, nous sommes heureux de participer à ce salon et d’y présenter notre distribution. Vous êtes les bienvenus à notre stand pour y discuter de la version actuelle ainsi que de la prochaine version 6 en cours de développement. Nous aurons aussi de superbes clés USB et autres gadgets Mageia à distribuer. :)

À proximité de notre stand, vous trouverez beaucoup d’autres projets et entreprises intéressants issus de la communauté du logiciel libre. De plus, il y aura aussi des conférences passionnantes, des ateliers et même des activités spécifiques pour les plus jeunes visiteurs.

Venez nous rejoindre pour un week-end agréable et enrichissant avec nous à Chemnitz.

Nous nous réjouissons de vous y rencontrer !

Venez nous rencontrer au FOSDEM 2016 à Bruxelles

Fosdem 2016 banner

L’édition 2016 du FOSDEM approche, et Mageia y tiendra un stand comme à son habitude en présence de nombreux contributeurs et membres de la communauté. C’est probablement la plus grande manifestation de logiciel Libre en Europe, et aussi le salon où Mageia assure la plus grosse présence. C’est aussi l’occasion de l’assemblée générale annuelle de l’association Mageia.org qui représente votre distribution favorite, plus le légendaire dinner Mageia du samedi soir auquel vous êtes bien sûr tous conviés ! :-)

Cette manifestation se tient à Bruxelles les samedi 30 et dimanche 31 janvier dans le campus Solbosch de l’ULB (Université libre de Bruxelles), et notre stand sera comme d’habitude au rez de chaussée du bâtiment K. Vous y trouverez bien sûr quelques supers gadgets comme des auto-collants, des tracts, des stylos, des clés USB et des Tee shirts, vous aurez aussi la possibilité de discuter avec de nombreux contributeurs, de faire installer Mageia 5 et d’avoir un aperçu de ce qui est en train de mijoter dans le chaudron !

Si vous prévoyez de nous y rejoindre, n’oubliez pas d’ajouter votre nom dans la page wiki de préparation de la manifestation. Même si vous ne prévoyez pas d’aider à l’animation du stand ni de vous inscrire au dîner, il est toujours agréable de savoir qui est-ce que l’on peut s’attendre à rencontrer. Pour ceux que l’assemblée générale intéresse (vous y êtes les bienvenus !), nous posterons bientôt les détails du lieu et de l’horaire.

Attendant avec impatience la rencontre à Bruxelles de nombreux membres de la communauté !

Notre premier rétroportage – hplip 3.15.11

Tout d’abord, joyeuses vacances à tout le monde, nous espérons tous que vous passez une excellente période de fêtes et que la nouvelle année vous apporte le bonheur. Mais revenons aux affaires en cours…

Les dépots backport (rétroportage) existent afin que nous puissions apporter les mises à jour logicielles nécessaires à certains utilisateurs, ou bien des améliorations significatives mais qui risquent de perturber un système stable.

C’est le cas avec la dernière version du logiciel pour scanner et imprimante HP (hplip), qui ajoute la prise en charge de nouveaux appareils, mais que les tests de notre équipe Assurance Qualité ont montré incompatible avec certains périphériques plus anciens.

Une liste complète des périphériques pris en charge par hplip-3.15.11 est consultable dans les notes de version de hplip.

Une liste des imprimantes HP et de la version minimum requise de hplip peut se consulter ici et les nouvelles imprimantes prises en charge par ce rétroportage sont listées ici.

La nouvelle version des paquetages hplip est maintenant disponible dans le dépot « Core Backports ».

Si vous possédez une nouvelle imprimante ou un nouveau scanner HP qui ne fonctionne pas correctement avec Mageia 5, vous avez peut-être besoin de ces paquetages.

Installer les dépots backports dans Mageia est relativement simple :

Dans rpmdrake (« Installer et désinstaller des logiciels »), sélectionner « Rétroportage » depuis le filtre ouvrant un menu déroulant. Si une version antérieure est installée, les logiciels disponibles seront marqués dans la colonne d’état avec une flèche vers le bas dans un cercle rouge. Sélectionnez et installez les paquets appropriés à l’architecture de votre système.

Il n’est PAS nécessaire d’activer les dépots Backports.

Quelques nouvelles de ce qui mijote dans Cauldron

Pour ceux qui sont les plus familiers avec Mageia et son développement, vous commencez à connaitre la chanson : Cauldron est le théâtre de soubresauts violents lorsque nous mettons à niveau tout ce que nous avons maintenu stable durant le cycle précédent, et ensuite nous tentons de remettre les choses d’aplomb. Nous sommes maintenant dans une phase de stabilisation et notre tentative de construction d’images ISO d’installation de Mageia 6 n’a pas abouti, un certain nombre d’écueils nous en empêchent.

Cauldron est encore actuellement encore trop instable, avec des mises à niveau récentes du socle et des environnements de bureau majeurs. Ceci a conduit à des images ISO Live ou pour l’installeur classique non présentables.

En conséquence, nous prévoyons de fournir les premières images dans les premières semaines de 2016 et de continuer sur un calendrier régulier à partir de là. Les premiers essais internes n’ont pas été vains pour autant, ils ont permis de voir dans quel état se trouvait Cauldron et comment il se comporte avec l’installeur, et nos packageurs sont durement à l’ouvrage pour corriger les problèmes identifiés.

Avec le développement de Mageia 6, nous avons réfléchi à l’offre d’images ISO que nous fournissons, et il a été noté qu’on se méprenait souvent concernant les LiveCDs, en anglais et 32 bits uniquement et le DVD Dual-Arch de taille limitée, ce qui donnait dans ce cas une image erronée de ce qu’était réellement Mageia. Nos voulons créer un jeu de media plus en adéquation avec les utilisations et pour rendre Mageia encore plus accessible. De plus, nous renommons les pré-versions en clichés de développement et clichés de stabilisation, car nous pensons que ça réflète mieux ce que nous attendons d’eux.

Si vous souhaitez vous investir dès maintenant, obtenir des informations sur les tests et voir comment Cauldron fonctionne, vous pouvez regarder ici.

Nous allons bientôt publier une feuille de route indicative du développement afin que vous sachiez plus précisément quand les versions futures seront attendues.

Mageia était au Paris Open Source Summit 2015

Le Paris Open Source Summit est un grand événement parisien focalisé sur le logiciel libre. Il résulte de la fusion de deux événements open source français : Solutions Linux qui avait lieu anciennement à la Défense et l’Open World Forum. Cette année, il s’est tenu les 18 et 19 novembre 2015 aux « Docks de Paris » proche du stade de France à Saint-Denis.

Mageia avait trois contributeurs sur place, tous contents d’être là : dtux, magnux et lebarhon. Notre stand était petit mais de qualité professionnelle avec quantité de choses intéressantes :

  • à montrer : deux ordinateurs portables avec Mageia 5 et la future Mageia 6 (avec Plasma 5) en préparation ;
  • à vendre : de magnifiques clés USB en bois ; malheureusement un problème de livraison ne nous a pas permis de vendre les T-shirts ;
  • à donner : des stickers et des flyers.

usb_key_mageia_2015_3

Le premier jour a commencé avec une alerte à la bombe (fausse alerte heureusement), et le bâtiment a dû être évacué. L’événement proprement dit n’a pu commencer qu’à 10h le matin. Nous avons rencontré quantité de gens différents :

  • quelques visiteurs fidèles, qui nous avaient déjà rendu visite l’an dernier et auparavant. Ils sont venus pour nous dire bonjour, prendre des nouvelles et partager leurs avis sur Mageia et quelques petits soucis mineurs ;
  • quelques visiteurs mécontents, se plaignant que Mageia 4 était bien mieux. Nous avons été bien tristes à les écouter, et avons rapporté leurs problèmes que nous espérons voir bientôt résolus ;
  • quelques visiteurs contents qui nous ont remercié parce que Magia 5 était bien mieux que Mageia 4. Au moins il y a une bonne solution pour chacun !
  • deux personnes à la recherche d’un partenariat professionnel, mais oui, Mageia est prise très au sérieux en tant que solution professionnelle !
  • presque personne qui ne connaissait pas déjà Mageia. D’après notre expérience de ce type d’événement, c’est nouveau, car l’an dernier (mai 2014, il y a 18 mois) beaucoup de visiteurs n’avaient jamais entendu parler de Mageia ;
  • et deux membres de notre communauté Mageia, tuxmips et baud.

Malgré les tragiques événements de Paris, l’ambiance de ces deux jours de salon était très agréable et nous avons passé un bon moment. Dans la mesure où c’est la première fois qu’il se tient dans ce lieu, ce n’est pas facile de comparer l’affluence avec celle de l’an dernier, mais cela semble plus ou moins équivalent. En réalité ce qui change à notre avis, c’est que Mageia est maintenant bien connue, et que c’est vraiment encourageant pour l’avenir !

Pour dynamiser l’essor du logiciel PULSE, SIVEO rejoint la communauté Mageia

Nous avons un nouveau venu dans l’écosystème Mageia : la jeune entreprise SIVEO a repris le développement des solutions logicielles libres pour serveurs de feue Mandriva SA, et ils ont décidé de baser tous leurs produits sur Mageia. Contribuant ainsi à leur manière à l’essor de Mageia, ils emploient désormais un contributeur Mageia de longue date et mainteneur de nos paquets KDE, Nicolas Lécureuil (neoclust), pour s’occuper entre autres du packaging de leurs logiciels libres directement dans nos dépôts. Le texte qui suit est un communiqué de presse commun de SIVEO et Mageia.org.


Le projet initialement nommé LRS par Linbox FAS puis rebaptisé PULSE par Mandriva en 2007, est devenu une solution libre de gestion de parc informatique utilisée aujourd’hui tant par des PME et des petites collectivités que par des grands comptes publics ou privés.

Croyant au potentiel de PULSE, SIVEO relève le challenge d’en faire le logiciel majeur de la gestion de parc GPL. Elle a été rejointe pour cela, par les personnes clés qui travaillaient déjà sur le développement de ce projet et qui y apportent aujourd’hui leurs compétences, savoir-­faire et enthousiasme.

En parallèle de cela, et pour s’ancrer pleinement dans le monde open source, SIVEO se rapproche naturellement de la communauté Mageia en apportant le projet PULSE à sa distribution et permettant ainsi l’élargissement du creuset communautaire.

« De cette façon, nous souhaitons ouvrir le projet et apporter plus de moyens tout en fédérant différents acteurs qu’ils soient professionnels, simples utilisateurs ou contributeurs » aime à rappeler Yvan Manon travaillant sur le projet de longue date et aujourd’hui Ingénieur Avant­-vente chez SIVEO.

Pour le Conseil de Mageia, « l’accueil de nouveaux contributeurs est toujours une chose très positive pour la communauté Mageia. Le packaging d’une solution professionnelle est un atout indéniable pour la distribution, contribuant ainsi à renforcer son adoption par des utilisateurs professionnels. »

PULSE est une solution de gestion complète du cycle de vie du poste de travail, qui permet l’industrialisation d’un système d’information en automatisant des tâches lourdes et chronophages sur des réseaux complexes et distants. Ses principales fonctionnalités permettent, en effet, de créer et déployer des images disque sysprep, inventorier, déployer des applicatifs et correctifs, sauvegarder, faire de la prise en main distante, le tout en supervisant la conformité et les configurations de l’ensemble des actifs. Enfin, son interopérabilité et son agilité facilitent son intégration avec les différents composants (LDAP, AD, GLPI, OCS, Fusion Inventory etc…) d’un SI.

SIVEO propose la version packagée avec support pour les distributions comme Debian, RedHat et CentOS, ainsi que toutes prestations complémentaires (audit, installation, formation) afin de garantir aux professionnels qualité et sérénité.

SIVEO est un éditeur de logiciel d’automatisation d’infrastructure : c’est une jeune entreprise innovante créée en novembre 2008. Première société française labellisée par INTEL dans l’initiative INTEL CLOUD Builder pour sa solution eVA, SIVEO travaille avec des éditeurs, SSII, comptes publics et privés.

Mageia.org est une association de droit français à but non lucratif regroupant une communauté de contributeurs. Elle oeuvre à l’élaboration de la distribution GNU/Linux Mageia dont l’objet est de fournir un système d’exploitation facile à utiliser et de haute fiabilité, avec toute la palette de choix et d’échelle de déploiement offerte par Linux. Mageia a déjà fourni cinq versions et la sixième est en train de bouillir dans le chaudron.

Pour en savoir plus sur PULSE : siveo.net/solutions/pulse
Code source (GPL) : github.com/pulse­project/pulse

« Made in Mageia » : ISOdumper

Deux évènements se disputent actuellement votre attention dans le monde magique de Mageia : la journée internationale des libertés logicielles (Software Freedom Day) et la fin de support de Mageia 4 en application depuis le 19 septembre 2015.

Pour le premier, nous voulons vous souhaiter à tous un excellent « Software Freedom Day » et nous espérons que ça aura été pour vous l’occasion d’assister à l’un des nombreux événements organisés autour de cette thématique.

Et pour le deuxième, nous ne pouvons que vous encourager à effectuer la mise à niveau vers Mageia 5 aussi rapidement que possible pour bénéficier des dernières corrections de bogues et de failles de sécurité. Vous pouvez trouver plus d’informations sur cette note du blog. À cette occasion nous aimerions vous présenter un outil fait maison qui facilite grandement l’écriture d’une image ISO sur une clé USB. Cela peut-être particulièrement pratique si vous souhaitez mettre à niveau Mageia en utilisant le DVD d’installation classique.

ISOdumper, et écrire une image ISO devient un jeu d’enfant

Il existe différents logiciels pour écrire une image ISO sur une clé USB, ce qui est utile entre autres pour installer un système d’exploitation. Le faire via la ligne de commande peut être risqué, puisqu’une simple faute de frappe peut effacer une partition du disque dur ! Pour simplifier ce procédé, Mageia a son propre logiciel, ISOdumper, qui a par ailleurs d’autres fonctionnalités très utiles. Il est disponible depuis les dépôts officiels, vous pouvez donc installer la dernière version (0.42 à ce jour) depuis le Centre de Contrôle.

ISOdumper est une application graphique qui nécessite de se connecter en tant qu’administrateur « root ». Dans tous les cas vous devez choisir parmi la liste des périphériques celui que vous souhaitez utiliser.

  • « Écrire l’image » est la tâche principale qui vous permet de sélectionner une image ISO (.iso ou .img) pour l’écrire sur la clé USB choisie. Mais ISOdumper a un petit plus : il peut calculer les sommes MD5 et SHA1 (affichées dans l’onglet « Détails »), permettant de vérifier la validité de l’image.
  • « Sauvegarde dans » permet de sauvegarder facilement le contenu de votre clé USB en créant une copie complète de la partition dans un fichier image .img. Après avoir utilisé votre clé pour par exemple installer Mageia, vous pourrez ainsi restaurer son contenu original en ré-écrivant l’image de sauvegarde sur la clé.
  • « Formater le périphérique », comme son nom l’indique, permet de formater le périphérique sélectionné dans l’un des formats proposés (FAT, NTFS, ext).

ISOdumper a sa propre page sur le wiki avec des instructions détaillées. Son code est hébergé comme les autres outils de Mageia dans nos dépôts git, et vous pouvez également télécharger le code source de la version 0.42 directement.

Historique de développement

Nous avions un outil nommé « usb-imagewriter » dans nos dépôts pour écrire des images ISO sur une clé USB, mais il ne prenait en compte que les fichiers .img, de plus la barre de progression ne fonctionnait pas. Un utilisateur et contributeur de Mageia, Papoteur, a commencé à travailler sur le projet, et comme ce dernier n’était plus maintenu en amont, Papoteur dut en faire un fork. Il ajouta ensuite une fonction pour la sauvegarde qui crée une copie du contenu de la clé USB avant d’écrire l’image ISO. Certains utilisateurs ayant fait remarquer qu’il était difficile de récupérer l’usage classique de la clé USB une fois l’installation faite, une fonction de formatage fut ajoutée à ISOdumper.

Sur le plan technique, l’outil est écrit en Python et utilise la bibliothèque graphique GTK+/Glade. La commande traditionnelle dd a été remplacée par une fonction d’écriture spécifique et celle de détection USB est fournie par les outils Udisk2. La fonction de formatage est un outil de Clément Lefebvre (Mint).

Un grand merci à Papoteur pour avoir créé cet outil bien pratique ! Profitez-bien d’ISOdumper et de Mageia 5 ! Et adieu Mageia 4, tu as été une excellente mouture !