Chronique hebdomadaire 2017, semaine 38

Tout d’abord un rapide mea culpa pour l’absence de billets récemment. Entre l’été et d’autres occupations, les contributions à Mageia de certains ont été moins fréquentes.

Cauldron

Pendant les huit semaines depuis le dernier billet, des changements massifs ont été apportés à Cauldron. Je ne discuterai pas de ceux-ci, je vais plutôt exposer quelques-uns des changements majeurs :

  • mise à jour de la pile Ruby
  • mise à jour de la pile Perl
  • kernel 4.12.14
  • llvm 4.0.1
  • flatpak 0.9.12
  • vim 8.0.1097
  • mesa 17.2.1

Il y a également des mises à jour de chaines d’outils de base, ce qui nécessite des reconstructions à grande échelle et qui causera probablement encore certains problèmes jusqu’à ce que tout soit réglé.

Les propositions de fonctionnalités pour Mageia 7 sont bien avancées, donc, si vous désirez inclure des éléments, ou rajouter des suggestions sur les idées proposées, c’est le moment, car il est temps de façonner ce que Mageia 7 deviendra.

Mageia 6

Depuis la dernière chronique, il y a eu d’innombrables mises à jour pour Mageia 6, voici quelques correctifs des plus critiques qui ont été validés par l’Equipe Qualité :

Mageia 5

Comme pour Mageia 6, il y a eu de nombreuses mises à jour, encore une fois, voici une sélection des plus importants correctifs :

Communauté

La récente campagne de l’ONG Free Software Foundation Europe, « Argent Public, Code Public » qui vise à avoir un code écrit avec un financement public pour le secteur public et qui soit publié sous licence ouverte est une idée que Mageia est plus qu’heureux de soutenir. Des objectifs qui partagent autant de principes sur lesquels Mageia a été fondé et qui visent à aider l’Open Source, méritent tout le soutien que nous pouvons offrir – plus de détails disponibles sur notre blog

Il y a eu également des problèmes de courriers indésirables provenant de nouveaux comptes sur le wiki, et nous avons donc dû restreindre l’accès en écriture jusqu’à ce qu’une solution complète puisse être trouvée, entre-temps, si vous souhaitez éditer le wiki, contactez la liste de diffusion doc-discuss.

Rédaction de Donald Stewart – Traduction de Papoteur et de Fafoulous

Mageia soutient la campagne Argent Public, Code Public

Le logiciel Open Source, ou plus spécifiquement l’idéal qu’il représente, va bien au-delà de Mageia et de la plus large communauté GNU/Linux. En faire partie a toujours été source de fierté pour Mageia, et lorsque c’était possible, nous avons soutenu ou bien aidé à faire prendre conscience de projets qui revendiquent des idéaux semblables aux nôtres. C’est avec cela en tête que nous sommes très heureux d’apporter notre soutien le plus complet à la campagne  Argent Public, Code Public lancée par la Free Software Foundation d’Europe.

La campagne vise à exiger que tout code écrit avec des fonds publics et pour le secteur public soit placé sous une licence Open Source. Tous les détails ainsi qu’une vidéo concernant  les objectifs et la façon envisagée de les atteindre peuvent être consultés sur le Site web de la campagne.

En une semaine, depuis le lancement de la campagne, beaucoup de projets Open Source ont ajouté leur nom à la cause, c’est très encourageant de voir Mageia listée aux côtés d’autres distributions comme Debian, Gentoo et OpenSUSE ainsi que de gros projets comme GNOME, LibreOffice et KDE. Il y a aussi dans la liste des organisations qui apportent leur soutien  nombre d’autres publications Linux et de groupes qui font plaisir à voir.

Nous espérons que cette campagne gagne l’intérêt qu’elle mérite et apporte les modifications législatives nécessaires pour garantir que l’argent public produise du code public et la quantité de bénéfices associés.

Rédaction de Donald Stewart, traduction de Lebarhon

Chronique hebdomadaire – Semaines 28, 29 et 30

Ceci est donc la première chronique depuis la publication de Mageia 6, soit quelques semaines de plus que la normale.

Cauldron

Comme il était prévisible, Cauldron a été submergé par de nombreuses mises à jour, et en dépit de ces efforts, tout semble bien fonctionner. Notez qu’une rupture serait sans surprise, les changements risqués et à grande échelle des composants de bas niveau effectués maintenant laissant un maximum de place aux essais, on s’attend donc à ce que ça casse. Ceci dit, la chaine de compilation et rpm ont déjà reçu de larges mises à jour, et d’autres changements sont attendus, il y a donc plein d’occasions de casser des choses.

Voici quelques unes des grandes mises à jour :

    • Qt 5.9.1
    • Plasma 5.10.4
    • KDE Applications 17.04
    • Kernel 4.9.40
    • Gnome 3.24.3
    • Cinnamon 3.4.4
    • Chromium Browser 59

D’autres mises à jour ont porté sur la pile Perl, sur vlc et d’innombrables autres paquetages.

 

Mageia 6

 

Voilà donc le titre Mageia 6 pour la première fois ici, ce qui est pour le moins une agréable nouveauté. Il ne serait pas vraiment correct de commencer cette liste autrement qu’en citant flash 🙂 . Voilà donc les principales mises à jour pour Mageia 6 :

 

Plusieurs mises à jour ont aussi été appliquées pour faciliter la mise à niveau depuis Mageia 5.
Notez que vous pouvez consulter tous les avis de mis à jour directement sur la page dédiée.

Mageia 5

Bien que Mageia 6 soit disponible, Mageia 5 n’est pas du tout oubliée, voici quelques unes de mises à jour importantes dont elle bénéficie depuis la dernière chronique :

Rédaction de Donald Stewart – Traduction de Papoteur et Lebarhon

Ajout des outils DNF dans Mageia, Deuxième partie.

Au cours de notre précédent billet (il y a presque un an !), nous vous avions présenté l’arrivée de DNF dans Mageia 6. Depuis lors, nous avons gardé le rythme et intégré les développements du projet dans Cauldron. En travaillant de concert avec les développeurs et en étant très impliqués dans le processus de développement (ce qui implique de vérifier et tester les modifications proposées), nous avons été capables de garantir une évolution dans le bon sens du gestionnaire de paquetages. Cela a été bénéfique aussi bien pour nous, Mageia, que pour Fedora et les autres projets utilisant DNF (tels que le projet Yocto qui a adopté DNF (en) à partir de leur version 2.3).

En conséquence du travail réalisé pour fournir la dernière technologie de gestion des paquetages, Mageia est heureuse d’être la première des principales distributions Linux à offrir DNF 2.x ! Nous livrons actuellement la version 2.5.1 de DNF, avec la version 2.1.1 des plugins du cœur et la version 2.0.1 des plugins additionnels. DNF est aussi pré-installé dans toutes les installations fraîches de Mageia 6, et pour ceux qui ont mis à niveau depuis Mageia 5, vous pouvez simplement l’obtenir en installant le paquetage dnf.

Écran de dnf réalisant une mise à jour

DNF exécutant “dnf upgrade” sur Mageia 6

Pour ceux qui préfèrent utiliser un gestionnaire de paquetage graphique, nous avons développé dnfdragora qui fournit une interface graphique intuitive, similaire à rpmdrake. Cependant, à la différence de rpmdrake, dnfdragora propose une interface native en Qt 5, GTK+ 3, et ncurses, pour être en accord avec les bibliothèques graphiques que vous utilisez pour votre bureau, de sorte que votre ressenti avec dnfdragora soit très agréable.

Écrans de dnfdragora:

Installez dnfdragora-qt ou dnfdragora-gtk pour avoir l’interface correspondante, ou simplement dnfdragora pour l’interface ncurses.

Pour les bidouilleurs efficaces, nous avons quelques morceaux de choix !

Nous avons terminé l’intégration de la prise en charge du service COPR de Fedora, ce qui signifie que maintenant n’importe qui peut compiler des paquetages pour Mageia 6 et Cauldron sur COPR, en parallèle de Fedora ou CentOS. Pour savoir comment l’utiliser, voir notre page wiki à son sujet (en).

Nous avons également le plaisir de vous annoncer que OpenSUSE Build Service (OBS) supporte à la fois Mageia 6 et Cauldron. Du fait des capacités d’interconnexion d’OBS, la plupart des applications privées d’OBS peuvent construire maintenant des paquetages pour Mageia 6 et Cauldron ! Pour l’utiliser, voir notre page de wiki [en].

De plus, Mageia est complètement compatible  avec Appstream, le standard inter-distributions pour la description des logiciels par leurs auteurs et leur utilisation dans les centres de gestion des logiciels. Avec Mageia 6, les gestionnaires de logiciels qui utilisent Appstream, tels que Gnome Software et Plasma Discover, seront entièrement alimentés avec les logiciels que nous fournissons et les données que fournit Appstream.

Installez simplement gnome-software ou discover à votre choix. Si vous utilisez Gnome et installez gnome-software, l’intégration dans Gnome Shell sera active à la prochaine connexion, ce qui permet  d’utiliser la recherche de Gnome Shell pour trouver les applications à installer à partir de GNOME Software.

Recherche d’applications installables avec GNOME Shell

Et  cerise sur le gâteau, si vous utilisez GNOME Software pour vos mises à jour, vous serez heureux de savoir que la fonction de mises à jour hors ligne fonctionne parfaitement ! Ça vous épate, si j’ose dire !

Mises à jour hors ligne provoquées par GNOME Software

Ceci est l’aboutissement de deux ans de travail dans Mageia et de divers projets qui deviennent une réalité. Les développeurs des logiciels en amont, nos amis du projet Fedora et du projet OpenSUSE, les packageurs de Mageia et les administrateurs système de Mageia ont tous contribué au succès du lancement de cette technologie dans Mageia 6. Nous espérons tous que les utilisateurs de Mageia apprécieront cette nouvelle mouture.

Rédaction de Neal Gompa – traduction de Inconnu, Papoteur et Lebarhon

Problèmes connus liés au passage de Mageia 5 à Mageia 6

Depuis la sortie de Mageia 6 la semaine dernière, il y a eu plusieurs rapports d’erreurs concernant la mise à jour à partir de Mageia 5, en particulier pour les utilisateurs opérant sous KDE 4. Ce n’est pas surprenant lorsque l’on voit la complexité du passage de KDE 4 à PLASMA 5, ces problèmes n’ont malheureusement pas été détectés par l’équipe Assurance Qualité durant la phase de tests avant publication.

Nous désirons à la fois reconnaître que nous sommes conscients des problèmes et travaillons à les résoudre et nous assurer que ceux qui désirent mettre Mageia 5 à niveau soient conscients des problèmes et lisent préalablement les errata. Pour éviter de mauvaises surprises aux utilisateurs les moins techniquement à l’aise, nous avons désactivé temporairement la notification de mise à niveau qui invite les utilisateurs a évoluer vers Mageia 6 à partir de leur session en cours.

Notons que ces soucis n’existent pas dans le cas des installations nouvelles et que d’après les expériences d’installation, en particulier,  les passages de KDE4 vers Plasma 5 sont nettement plus faciles par une nouvelle installation. A priori tous les problèmes de mises à niveau devraient être corrigés par des mises à jour de paquetages, aussi nous n’envisageons pas de publier de nouvelles images ISO.

La section dans l’errata concernant les mises à niveau détaille la procédure pour minimiser certains des problèmes connus. Il est important de  noter  que l’utilisation de paquetages tiers installés dans Mageia 5, tels que les pilotes graphiques, constitue une source importante de problèmes.

Voici un petit résumé des points à considérer :

Une remarque au sujet des mises à niveau en général, les réaliser hors ligne avec l’ISO Classique ne fonctionne que si les dépôts updates sont activés, car une mise à niveau complète de Mageia 5 exige plus de paquetages que ceux qui sont disponibles sur l’image ISO. La façon recommandée de démarrer une mise à niveau est de la réaliser depuis un terminal non graphique (par ex. tty2 accessible via Ctrl+Alt+F2) en utilisant urpmi, comme souligné dans les notes de version.

Si vous rencontrez un problème de mise à niveau, prenez contact avec la communauté sur les forums, listes de diffusion ou IRC, où des utilisateurs avertis peuvent vous aider à résoudre les problèmes et bien souvent à réparer un système en apparence détruit.

En dehors de ces problèmes de mises à niveau qui affectent quelques utilisateurs de Mageia 5, la plupart de ceux qui utilisent Mageia 6 semblent plutôt satisfaits, nous allons continuer de présenter certains des développements intéressants réalisés pour cette publication dans de futurs billets.

Rédigé par Donald Stewart – Traduit par Yogilou et Lebarhon

Mageia 6 est là, enfin prête à briller !

Toute la communauté de Mageia est très heureuse d’annoncer la publication de Mageia 6, le brillant résultat de notre long cycle de publication ! Elle inclut de nombreuses nouvelles fonctionnalités, un nouveau jeu d’images d’installation et l’utilisabilité et la stabilité que l’on peut attendre de toute publication de Mageia. Voir les notes de version pour de plus amples détails.

Bien que le développement de Mageia 6 fut beaucoup plus long que prévu, nous avons pris le temps de l’affiner et de nous assurer que ce sera notre meilleur publication à ce jour. Nous remercions notre communauté pour sa patience, ainsi que nos empaqueteurs et notre équipe Assurance Qualité qui ont fourni un support étendu à Mageia 5, bien au-delà du calendrier initial.

Pour les plus impatients, voici les principaux liens qui vont vous permettre de télécharger et de bien préparer votre installation de Mageia 6 :

Principales nouveautés de Mageia 6

Le temps supplémentaire qui a été consacré dans cette version a permis des changements majeurs, voici une sélection des principales évolutions pour Mageia 6 :

  • KDE Plasma 5 remplace l’ancien environnement de bureau KDE SC 4
  • Le nouveau gestionnaire de paquetages DNF est fourni comme une alternative à urpmi, permettant un système de paquetage hétérogène et exceptionnel :
    • Support pour AppStream et donc GNOME Software et Plasma Discover
    • Prise en charge de Fedora COPR et openSUSE Build Service pour fournir des paquetages tiers pour Mageia 6 et des versions ultérieures
    • dnfdragora, un nouvel outil graphique pour la gestion de paquetages inspiré de rpmdrake
  • Nouveau thème d’icônes pour tous les outils Mageia, notamment le Centre de Contrôle de Mageia
  • Une intégration réussie du port ARM (ARMv5 et ARMv7) dans le système de construction des paquetages, permettant de configurer des chroots ARM. Les images d’installation ne sont pas encore disponibles mais seront publiées prochainement.
  • GRUB2 comme chargeur d’amorçage par défaut
  • Nouvelles images Xfce Live pour tester Mageia avec un environnement plus léger
  • Bien qu’il ne s’agisse pas d’une nouvelle fonctionnalité, Mageia 6 prend en charge plus de 25 environnements de bureau et gestionnaires de fenêtres (les détails seront disponibles lors d’une prochaine publication sur le blog) !
Centre de Contrôle de Mageia

Aperçu du Centre de contrôle de Mageia avec ses nouvelles icônes

Les détails complets de ces points forts peuvent être lus dans les notes de version, et certains d’entre eux feront l’objet de divers articles de blog propres à chacun dans les prochaines semaines.

Les versions des paquetages

Tous les logiciels dans les dépôts ont été reconstruits et mis à jour pour inclure les derniers et les plus important logiciels de l’écosystème open source, vous trouverez ci-dessous quelques-uns des principaux composants inclus dans cette version :

  • Système de base : Linux Kernel 4.9.35 (LTS), systemd 230, X.org 1.19.3, Wayland 1.11.0, Mesa 17.1.4
  • Toolkits : Qt 5.6.2 (LTS), GTK+ 3.22.16
  • Environnements de bureau : Plasma 5.8.7 (LTS), GNOME 3.24.2, MATE 1.18, Cinnamon 3.2.8, Xfce 4.12.1, LXQt 0.11
  • Applications : LibreOffice 5.3.4.2, Firefox 52.2.0 ESR, Thunderbird 52.2.1, Chromium 57

La plupart des applications tournées vers l’utilisateur sont des versions très récentes, ce qui apporte aux utilisateurs de Mageia le meilleur des projetsde logiciels libres en 2017. Les composants essentiels de la distribution utilisent des versions légèrement plus conservatrices (version LTS), permettant un bon compromis entre les nouveaux développements et la stabilité.

Nouvelle gamme d’images ISO

Au cours du cycle de développement de Mageia 6, nous avons changé la gamme des images ISO pour inclure les images avec Xfce Live (32 bits et 64 bits) et nous avons supprimé les images 32 bits de GNOME et de Plasma Live ainsi que l’installateur dual-arch.

Cela a apporté un certain nombre de bénéfices : nous déployons dorénavant un environnement léger Xfce Live pour l’installation à la fois 32 et 64 bits, tout en réduisant le nombre d’ISO supportées et en précisant quels sont les choix d’installation disponibles pour chaque cas d’utilisation. Voici la gamme complète des ISO de Mageia :

  • 32-bit Installation classique DVD
  • 64-bit Installation classique DVD
  • GNOME 64-bit Live DVD
  • Plasma 64-bit Live DVD
  • Xfce 32-bit Live DVD
  • Xfce 64-bit Live DVD

Pour ceux qui souhaiteraient installer Plasma ou GNOME en 32 bits, ils sont disponibles sur le support classique d’installation ou par l’installation en réseau. Toutes les ISO sont hybrides, afin qu’ils puissent être utilisés à la fois sur les clés USB et pour les DVD ; si un CD de démarrage est requis, plusieurs images d’installation en réseau sont disponibles et peuvent utiliser comme sources supplémentaires pour compléter une installation incluant un miroir local, un miroir en réseau ou une ISO en installation classique. Consultez la documentation pour plus d’informations sur les possibilités d’installation.

La nouvelle apparence de Mageia 6

Nous avons créé un nouveau thème complet pour Mageia 6 incluant des améliorations avec la mise à l’échelle de l’image pendant le démarrage, ainsi qu’un nouvel ensemble d’icônes et diverses évolutions dans l’apparence de toutes les applications spécifiques à Mageia telles que le Centre de Contrôle (MCC). Un grand merci à Timothée Giet pour son travail de modernisation et d’uniformisation du thème général de Mageia !

Fond d'écran de Mageia 6

Fond d’écran par défaut de Mageia 6

Le nouveau thème est défini également par un nouveau fond d’écran réalisé par Jacques Daugeron ainsi que d’autres images supplémentaires qui ont été sélectionnées par le Conseil de Mageia lors du concours communautaire. Les fonds d’écran des versions précédentes de Mageia restent aussi disponibles. Il existe également de nouveaux économiseurs d’écran créés à partir du concours de fond d’écran.

Calendrier de maintenance

Pour ceux qui se posent la question de Mageia 5, elle sera encore maintenue pendant 3 mois, avec une fin de vie prévue le 31 octobre 2017, ce qui vous donnera un peu de temps pour effectuer une mise à niveau. Cela fera de Mageia 5, la version la plus longtemps maintenue jusqu’à présent, puisqu’elle a été publiée en juin 2015 !

Mageia 6 sera maintenue pendant au moins 18 mois, c’est-à-dire jusqu’au 16 janvier 2019. Si la durée devait être prolongée comme ce fut le cas pour Mageia 5, ce sera annoncé sur ce blog et mis à jour sur le site.

Pourquoi choisir Mageia ?

En un mot : Communauté. Mageia est une distribution Linux de premier ordre entièrement réalisée par et pour sa communauté. Sans coopération contraignante,  sans entreprise derrière elle, seulement des utilisateurs qui passent un bon moment à développer la distribution qu’ils utilisent quotidiennement, à la maison ou au travail. Et en tant qu’utilisateur de Mageia, vous faites partie de cette expérience enrichissante, et vous pouvez contribuer de différentes façons pour en faire la vôtre.

Mageia est façonnée pour ses utilisateurs et convient donc dans n’importe quel environnement : travail, maison, serveurs, loisir etc. Tout est directement pris en charge par la communauté à travers les dépôts officiels, sans idées préconçues. Mageia s’est toujours efforcée d’offrir une expérience d’utilisation universelle dans un large éventail d’environnements de bureau, avec l’intégration des meilleurs outils de contrôle et d’administration disponibles pour certains d’entre eux.

Hissés sur les épaules de géants

Nos équipes de développeurs, de packagers, de testeurs de contrôle de la qualité, de rapporteurs et trieurs de bugs, d’écrivains pour la documentation, de traducteurs et d’administrateurs système ont tous travaillé très dur dans la préparation et l’aboutissement de la distribution afin de vous offrir Mageia 6 et nous les remercions pour leur travail bénévole sur notre projet indépendant et communautaire !

Nous sommes tous reconnaissants du travail étonnant fait par tous les projets de logiciels libres que nous distribuons, tels que le noyau Linux, le projet GNU, SystemD, X.org, Mesa 3D, KDE, GNOME, Xfce, Mozilla, LibreOffice et bien d’autres. Cela inclut également les autres distributions GNU/Linux avec lesquelles nous collaborons et toutes les nombreuses personnes qui écrivent et testent des logiciels libres. Merci à vous tous de nous inspirer et de faire les excellents logiciels qui constituent le fondement de Mageia.

Chronique hebdomadaire – 2017 – Semaine 27

Cauldron

La dernière réunion du Conseil mardi s’est focalisée sur le feu vert ou rouge pour la publication de Mageia 6, sans surprise. Bien qu’il y ait eu beaucoup de discussions autour des bugs bloquants et des patchs de mise à jour, le principal problème qui se distinguait, était la taille ISO. En effet, il devient de plus en plus difficile de contenir les ISO sous la limite de 4Gb pour les clés USB. Les DVD sont moins concernés car leur taille a tendance à être autour de 4.3Gb, tandis que les clés USB de 4Gb peuvent être limité qu’à 3.7Gb selon la façon dont le compte est fait. Pour éviter ce problème, la limite de taille des clés USB a été adapté mais conservée pour les DVD, ce qui a permis de construire les ISO définitifs pour la sortie de ce week-end, avec entrée en vigueur du gel de la version intégrale avant leur création. Notez que les responsables des images ISO ont déjà réussi à ajuster de quelques MB certains d’entre elles, de sorte que le problème de limite de taille sera moins susceptible d’apparaître.

Jeudi, mageia-release-6-1.mga6 a été publié sur les miroirs avec le passage officiel de « Mageia 6 (Cauldron) » à « Mageia 6 (Officiel) ». Cela a causé un coup d’éclat nécessitant de grandes reconstructions et le signal de l’arrêt du développement de Cauldron pour le cycle Mageia 6, qui rouvrira à nouveau pour Mageia 7. Des nettoyages de dépôt ont été effectués pour s’assurer que tous les paquets ont été correctement reconstruits pour Mageia 6 (certains paquets non-libres ont été oubliés lors de la reconstruction de masse), et que les paquets qui sont à la fois dans les dépôts Core et Tainted (tels que FFmpeg) ont exactement la même version et la même publication.

Ce matin, le gel complet des paquets est activé, Cauldron est devenu Mageia 6 et, en supposant qu’il n’y ait pas de bugs dans les ISO finales, la publication devrait arriver dans les prochains jours.

En plus de cela, il y a eu encore beaucoup de mises à jour en dehors des reconstructions avec les traductions finales, voici quelques-unes d’entre elles :

  • dnf 2.5.1
  • krusader 2.6.0
  • mariadb 10.1.24
  • naev 0.7.0
  • panda3d 1.9.4 (nouveau paquet)
  • wine 2.0.1 (stable, avec des patchs temporaires désactivés))

Mageia 5

Même avec tout ce qui se passe dans la version de Mageia 6, il y a eu beaucoup de mises à jour pour Mageia 5, voici une sélection :

  • thunderbird 52.2.1 – correction de certains problèmes avec les dossiers gmail
  • enigmail 1.9.7 – voir la mise à jour de thunderbird
  • bitlbee 3.2.2-4.1 – Correctif CVE
  • ffcall 1.13 and clisp 2.49-11.1 – Correctif de sécurité
  • libff- 3.1-4.1 – Correctifs CVE

Rédaction de Donald Stewart – Traduction de Fafoulous

Chronique hebdomadaire – 2017 – Semaines 25 & 26

Cauldron

Les tests de l’iso de la version finale sont pratiquement terminés, les bugs bloquants ont été fermés récemment, le dernier concernait LibreOffice et son installation en langue anglaise, mais cela a été corrigé et de nouvelles images sont en cours de test.

Concernant les mises à jour, nous nous sommes concentrés sur la mise en état des dépôts permettant un maintien plus facile des paquets durant la durée de vie d’une version, en fixant les problèmes de CVE et les mises à jours vers les versions finales des paquets en pré-version. Voici les plus importants :

  • kernel 4.9.35
  • mesa 17.1.4
  • thunderbird 52.2.1
  • tomcat 8.0.44
  • exiv2 0.26 – Cela a entraîné la reconstruction d’un bon nombre de paquets

Mageia 5

Après deux semaine sans chronique il y a eu de nombreuses mises à jour. Vous pouvez en consulter la liste complète ici, les principales sont les suivantes :

Communauté

Mageia a tenu un stand aux RMLL le weekend dernier et un compte-rendu sera publié sous peu, en attendant voici notre stand :
Stand de Mageia aux RMLL de Saint Etienne

Mageia aux RMLL du 1er au 7 juillet à Saint Etienne

Les Rencontres Mondiales du Logiciel Libre (RMLL) sont un événement annuel, qui commence ce samedi 1er juillet et durera une semaine. Le week-end est consacré au grand public et la semaine est plutôt tournée vers les professionnels mais le village associatif reste ouvert à tous.

Cette année, c’est ALOLISE, association de Saint Etienne, qui accueille l’événement. Les informations pratiques sont sur le site des RMLL.

Des bénévoles tiendront un stand pour Mageia toute la semaine afin de présenter la distribution aux visiteurs et discuter avec les utilisateurs ou contributeurs de passage. L’installation de Mageia sur les ordinateurs de visiteurs sera également possible, à condition que nous soyons suffisamment nombreux pour assurer ce service.

Et, justement, afin de réussir à assurer cette présence toute la semaine et réussir à la fois à accueillir les visiteur et participer à l’install party, votre aide est la bienvenue.

Pour vous faire connaître ou simplement en discuter, laissez un message sur le forum :

https://www.mageialinux-online.org/forum/topic-23630.php

A bientôt aux RMLL !

Chronique hebdomadaire – 2017 – Semaine 24

Cauldron

Voici un subtil extrait provenant de la liste de diffusion Dev aujourd’hui sur l’état de Cauldron : un courrier avec comme sujet « Personne ne touche à quoi que ce soit ! ». A noter que la dernière compilation automatique (tous les paquets Mageia sont reconstruits chaque semaine pour vérifier les problèmes) n’a eu qu’un seul échec provoqué par la dernière mise à jour curl – le précédent record était de 12. Pour relativiser les choses, notez que la compilation automatique a réussi à construire les 13649 autres paquets avec succès.

Les tests ISO pour la version finale de Mageia 6 sont toujours en cours, ils commencent à avoir bonne figure, bien qu’un bug ait été trouvé dans la calculatrice Gnome en 32 bits et un autre problème intermittent avec un écran noir dans Plasma au démarrage qui devrait être corrigé rapidement.

Au niveau des mises à jour validées, comme on pouvait s’y attendre, cela s’est ralenti sur Cauldron, cependant il y en a encore quelques-unes, alors voici une liste des principales :

  • curl 7.51.1
  • whois 5.2.16
  • plasma-pk-updates 0.3.1
  • thunderbird 52.2.0
  • kernel 4.9.32
  • postfix 3.1.6
  • firefox 52.2.0

Il y avait aussi des corrections de bugs pour packagekit, atlas et git parmi d’autres.

Mageia 5

Beaucoup de mises à jour pour Mageia 5 encore cette semaine, voici quelques-unes des plus importantes :

Rédaction de Donald Stewart – Traduction de Fafoulous